English

Français

العربی

فارسی

Étymologie et le rapport entre Fiqh et le droit positif

Seyed Mohammad Shahrestani

Cet article va se baser sur duex chapitres . pour cette étude nous avons, dans un premeir chapitre la définition du Fiqh, Shari’a, droit ainsi que la loi.
Cet détail va préciser aussi le sens étymologique  du terme ainsi que le sens juridique et leur line términologique.
En outre, après avoir obsérvé le premier chapitre, nous allons consacrer le deuxiem chapitre à traiter le lien organique entre Fiqh et le Droit et également leur notion.
Dans cet chapitre ce qui vise du Fiqh c’est son propre sens juridique en tant qu’une science. En plus, ce qui vise du droit positif c’est la science du droit. Il nous semble que, dans les deux domaines et à l’égard du réscrit religieux ou la loi, on peut envisager trois étapes. En premier lieu, c’est l’étape de la théorisation ou l’analyse scientifique. En seconde lieu, c’est la perception du réscrit religieux ou la ratification de la loi.
Troisièmement, on visera l’étape de l’application et de l’imposer la loi. Les ressemblances, les différences, aussi que les intéractions sont imaginables.
À la fin du deuxiem chapitre, nous allons étudier la lecture et la critique accomplit par certaines approches juridiques contemporaines. Selon cette vision, en raison de l’origine, la nature et les caractéristiques tout à fait différend du Fiqh et droit, l’imagination d’un rapport entre les deux ne nous semble pas facil.
À l’issu de cette recherche, malgré certaines différences entre le domaine du Fiqh et le droit, nous arriverons à justifier certains ressemblances et les diverses rapports entre les deux champs.